La reprise des activités associatives, qui peut faire quoi ?

19 janvier 2021 Par CRIB 74

L’année 2021 doit permettre la reprise des activités associatives, adaptée à la réalité sanitaire actuelle. A ce titre, le Ministère de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports dresse un panorama de ce qu’il est possible ou non de faire à l’heure actuelle pour le milieu associatif.

Est notamment détaillé le raisonnement à suivre pour déterminer si une activité est possible ou non :

  • Vérifier dans quel type de lieu se déroule l’activité et, en particulier, son classement s’il s’agit d’un ERP (établissement recevant du public) et si celui-ci est ouvert au public ou non et pour quelles activités
  • Vérifier si l’activité fait éventuellement partie des exceptions citées à l’article 28 du décret du 29 octobre 2020
  • Vérifier si le préfet de département et/ou la collectivité où a lieu l’activité ont pris des dispositions supplémentaires par rapport aux restrictions prévues au plan national
  • Si l’activité semble possible dans le lieu, prendre connaissance des protocoles sanitaires propres au lieu et à l’activité et vérifier la faisabilité de leur application et mise en œuvre
  • Décider de la reprise ou non en fonction des éléments précédents